Publié par Laisser un commentaire

Cimetière militaire britannique « Guards Grave » dans la forêt de Retz (Villers-Cotterêts – 02 – Aisne)

Quelques photos du lieu …

A propos du cimetière « Guards’ Grave » …

Il s’agit en fait d’une grande tombe commune dans laquelle furent enterrés en septembre 1914, par des habitants de la région réquisitionnés par les Allemands, les corps des soldats britanniques tués lors des combats d’arrière-garde de la clairière du « Rond de la Reine », le 1er septembre 1914, alors que les troupes allemandes avançaient irrémédiablement en direction de Paris.

En novembre 1914, des soldats de l’Irish Guards revinrent sur les lieux des combats et aménagèrent le cimetière pour lui donner l’apparence approximativement similaire à celle qu’elle a encore de nos jours.

Le cimetière « Guards’ Grave » contient les corps de 98 soldats britanniques, la plupart enterrés dans la tombe commune, seuls 4 officiers et 1 soldat possèdent une sépulture individuelle. Vingt soldats n’ont pas pu être identifiés, tous les autres possèdent une pierre tombale en marbre portant leur nom.

Parmi les quatre officiers enterrés dans ce cimetière, il y a le sous-lieutenant Georges Edward Cecil dont la famille a fait élevé à sa mémoire un monument situé au virage suivant, à environ deux cent mètres plus au Nord sur la D81.


Alignement de stèles autour de la tombe commune au cimetière "Guards Grave" à Villers-Cotterêts
Alignement de stèles autour de la tombe commune au cimetière « Guards Grave » à Villers-Cotterêts – (Photo © 2008 Eric Le Maître).

Plaque sur la tombe commune au cimetière "Guards Grave" à Villers-Cotterêts
Plaque sur la tombe commune au cimetière « Guards Grave » à Villers-Cotterêts – (Photo © 2008 Eric Le Maître).

A gauche en descendant les quelques marches de l’escalier à l’entrée du cimetière, on trouve les tombes individuelles de quatre officiers britanniques tués le 1er septembre 1914 :
– Sous-lieutenant G. E. Cecil (Grenadiers Guards), lieutenant Lambton (Coldstream Guards), major Tisdall (Irish Guards), lieutenant-colonel Morris (Irish Guards).

Jusqu’en 1922, ces quatre officiers étaient enterrés dans le cimetière communal de Villers-Cotterêts.


Tombes de quatre officiers au cimetière "Guards Grave" à Villers-Cotterêts
Les tombes des quatre officiers britannique au cimetière « Guards Grave » à Villers-Cotterêts – (Photo © 2008 Eric Le Maître).

Tombe de E. Lucitt tué le 14 septembre 1914
Sépulture individuelle de E. Lucitt des Irish Guards, tué le 14 septembre 1914 à l’âge de 30 ans – (Photo © 2008 Eric Le Maître).

Sur le socle de la croix des sacrifices en pierre de taille, on peut lire l’inscription suivante :
Ici reposent / quatre-vingt / dix-huit / soldats / britanniques / tombés dans cette forêt / le 1er septembre / 1914″.

Sur le petit muret recouvert de silex qui entoure la fosse commune, on peut lire l’inscription suivante :
Le terrain de ce cimetière a été / concédé gratuitement par la nation / française comme lieu de sépulture / perpétuelle des héros des armées / alliées tombés pendant la Grande / Guerre de 1914-1918 et honorés ici ».


L'escalier qui mène à la croix des sacrifices du cimetière britannique de Villiers-Cotterêts
L’escalier en pierre de taille qui permet d’accéder au cimetière britannique de Villers-Cotterêts – (Photo © 2008 Eric Le Maître).

Sources …

Guards’ grave – Forêt de Retz – Villers-Cotterêts (www.picardie1418.com)

Cimetière militaire britannique « Guards’ Grave » – Villers-Cotterêts (horizon14-18.eu)

Pour vous rendre sur le site …

Le cimetière britannique « Guards Grave » se situe dans la forêt de Retz, sur la D81 entre Vivières et Villers-Cotterêts. Il n’y a pas de parking mais vous pouvez stationner sur le bas-côté de la route.

Publié par 4 commentaires

Vendresse British Cemetery 1914-1918 (Vendresse-Beaulne – 02 – Aisne)

Quelques photos du lieu …

A propos du cimetière …

Le cimetière militaire britannique de Vendresse-Beaulne est entouré d’un muré en briques avec une entrée composée d’un double escalier séparé par une sculpture en calcaire appelée la « croix du Sacrifice », dessinée par l’architecte anglais Reginald Blomfield (20/12/1856-27/12/1942).

Comme tous les cimetières militaires britanniques de la première guerre mondiale, celui de Vendresse-Beaulne est ordonné en rangées de pierres tombales blanches dont les bords supérieurs sont arrondis.

Une croix a été gravée sur chaque pierre tombale sauf pour ceux dont on ne connait pas la confession. Si le soldat n’était pas croyant, sa pierre tombale ne comporte aucun symbole religieux. Sont également gravés le nom et le prénom, le rang et les armes de l’unité du militaire tué au combat.

Le cimetière a été aménagé en 1920 en regroupant plusieurs nécropoles provisoires du secteur du Chemin des Dames.


Sépulture de J. Cheetham et de E. Whitehouse
La Sépulture de J. CheeTham et de E. Whitehouse, du South Staffordshire Regiment, tombés tous les deux le 15 septembre 1914 – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Informations gravées à l'entrée du cimetière militaire de Vendresse-Beaulne
Inscription en français à l’entrée du cimetière militaire de Vendresse-Beaulne – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Pour vous rendre sur le site …

Le cimetière militaire britannique de Vendresse-Beaulne se situe à environ 1 km au sud de Cerny-en-Laonnois par la D.967. Vous avez la possibilité de garer votre véhicule gratuitement devant le cimetière.