Le cimetière communal de Chambry (77 – Seine-et-Marne)

par | 4 octobre 2019 | Lieux de mémoire | 2 commentaires

Le cimetière communal de Chambry – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Lieux de mémoire de la Grande Guerre

Le cimetière communal de Chambry (77-Seine-et-Marne)

Auteur : Eric Le Maître

A propos du cimetière communal de Chambry …

La lutte fut particulièrement ardente à Chambry. Le village, qui a enduré le pire, est pris et repris pendant les journées sanglantes des 6, 7 et 8 septembre 1914, subissant les tirs nourris des artilleries lourde et légère.
Les Allemands doivent abandonner le village après un violent corps à corps dans les rues. Ils se réfugient alors dans le cimetière.
Au travers de créneaux percés dans les murs, fusils et mitrailleuses dirigent un feu violent sur les troupes françaises montant à l’assaut.
Ayant chassé l’ennemi, ces dernières utilisent à leur tour ces défenses. Zouaves, tirailleurs Algériens, fantassins de ligne, rivalisent d’héroïsme pendant ces terribles journées.
Lorsque le bombardement est trop vif, ils s’abritent dans une tranchée creusée à l’extérieur du cimetière.
Près de l’entrée, une petite chapelle aux portes criblées de balles sert d’infirmerie de fortune, bien insuffisante.

La partie nord-ouest du cimetière communal de Chambry.
(Photo © 2017 Eric Le Maître)

Les tombes de deux militaires français tués en septembre 1914 et vestige de l’ancien mur ouest du cimetière communal de Chambry
(Photo © 2017 Eric Le Maître)

Au centre du cimetière communal de Chambry se trouve les vestiges de l’ancien mur ouest, le cimetière ayant été agrandi depuis la Grande Guerre.
On y trouve une plaque commémorative sur laquelle on peut lire l’inscription suivante :

« Ici s’élevait en 1914 / le mur du cimetière. / Les zouaves de la 45ème division d’Afrique / le percèrent de créneaux, arrêtèrent l’ennemi / et contre attaquant au prix de lourdes pertes / le forcèrent à une retraite précipitée / qui contribua à la victoire de la Marne / 6 et 7 septembre 1914 / Gloire à leurs morts. »

Les deux sépultures au pied du fragment de l’ancien mur ouest sont celles du capitaine Fernand Bigoudot du 1er zouaves tombé à Chambry, le 7 septembre 1914, et de Joseph Louis Andrieu mort au champ d’honneur, le 6 septembre 1914.

Cimetière de Chambry après la bataille de la Marne en septembre 1914.
(Source : gallica.bnf.fr)
Dans le cimetière de Chambry, on trouve également quelques tombes de soldats français tués lors des combats autour du village (huit au total) , qui ont été enterrés dans le cimetière en 1914 et laissés sur place selon le vœu des familles.
Sur la gauche du portail d’entrée se trouve la sépulture d’Henri Allaire tué à Chambry, le 7 septembre 1914 à l’âge de 23 ans.
Un peu plus loin, la tombe d’André Arrighi lieutenant aux Tirailleurs marocains, tué à Chambry le 6 septembre 1914, à l’âge de 23 ans.

Sépulture du caporal Henri Allaire tué à Chambry le 7 septembre 1914.
(Photo © 2017 Eric Le Maître)

Sépulture du lieutenant André Arrighi tué à Chambry le 6 septembre 1914.
(Photo © 2017 Eric Le Maître)

Non loin de là, on trouve les sépultures de Charles Benoit, lieutenant au 8e Tirailleurs algériens, tué à Chambry, le 8 septembre 1914, et de Henri Nanta, lieutenant au 1er régiment de zouaves, tué le 7 septembre 1914.

Sépulture de Charles Benoit, lieutenant au 8e Tirailleurs algériens, tué à Chambry, le 8 septembre 1914.
(Photo © 2017 Eric Le Maître)

Sépulture de Henri Nanta, lieutenant au 1er régiment de Zouaves, mort pour la France, le 7 septembre 1914.
(Photo © 2017 Eric Le Maître)

Sources

Chambry page Wikipédia – fr.wikipedia.org

Guide Michelin des champs de bataille 1914-1918 – La Marne et la Champagne, livre en français, Editions Michelin, 2014.
Livre disponible sur le site Decitre.fr.
Livre disponible sur le site Amazon.fr.
Carte I.G.N. : série bleue 2513 OT.

Pour vous rendre sur le site …

Le cimetière communal se situe à la sortie nord de Chambry en bordure de la D140 lorsqu’on prend la direction de Barcy et de Varreddes. Il est possible de stationner son véhicule devant l’entrée du cimetière ou à proximité immédiate.

Visitez le champ de bataille de L’Ourcq grâce au guide 14-18 n°3

Guide de 16 pages A4 au format PDF à télécharger et à imprimer.
17 lieux de mémoire à visiter sur la partie Sud du champ de bataille de L’Ourcq (Seine-et-Marne).
1 carte de la bataille du 6 septembre 1914. 1 « Feuille de route ». 9 plans pour vous aider à localiser les monuments et les lieux de mémoire. 25 photographies.
Création exclusive du site guerre1914-1918.fr.– Prix : 3,85 €.
Moyens de paiement disponibles : Paypal et carte bancaire, chèque et virement bancaire.

2 Commentaires

  1. GREUSARD

    Bonjour,
    Le nom de Charles Marie Louis Appolon TARDY né le 02/05/1883 à Poligny (39) Jura – Adjudant – 2ème R.C.A. – Fiche matricule 4343 Paris décédé à la bataille de Chambry (à Chambry ou Varreddes?) le 09/09/1914 ne figure nulle part. Serait-il néanmoins inhumé dans le cimetière communal?
    Merci par avance pour votre réponse.
    Cordialement,
    S. Greusard

    Réponse
    • Eric Le Maitre

      Bonjour,

      N’habitant pas la région et ne pouvant pas me rendre actuellement dans ce cimetière, je ne peux pas vous répondre avec certitude mais de mémoire je ne me rappelle pas avoir vu de sépulture militaire au nom de Tardy au cimetière communal de Chambry (je viens également de consulter les clichés de tombes que j’avais photographiés lors de mes 2 visites du cimetière en 2008 et 2017).

      Dans la nécropole nationale de Chambry, je n’ai pas vue non plus de Tardy, voir ce lien :
      http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/resultcommune.php?act=view&insee=77077&pays=France&dpt=77&idsource=2181

      Sur la stèle de l’ossuaire de la nécropole de Chambry, pas de Tardy ni de 2e RCA.

      Il a peut être été enterré sans avoir été identifié dans l’ossuaire de la nécropole de Chambry ?!? C’est une possibilité.
      Autre possibilité, sa dépouille a été rapatriée dans sa commune de résidence.

      Je ne peux malheureusement pas vous aider plus mais je vous souhaite bonne chance dans votre recherche.

      Cordialement,
      Eric Le Maître

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez gratuitement toute l’actualité du site Guerre 1914-1914 dans votre boîte de messagerie.

Consentement RGPD

Important ! Vous devez confirmer votre inscription en cliquant sur le lien que vous allez recevoir dans votre boîte de messagerie.