Publié le

Pupitre historique en mémoire de la brigade marocaine (Villeroy – 77 – Seine-et-Marne)


Pupitre historique n°4 "sur les traces de Charles Péguy" en mémoire de la brigade marocaine
Villeroy – Pupitre historique n°4 « sur les traces de Charles Péguy » en mémoire de la brigade marocaine – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

A propos de la brigade marocaine …

Pour son premier combat en France la brigade marocaine est chargée d’attaquer le village de Penchard et ses hauteurs. Pas moins de 1150 hommes hors de combat et 36000 cartouches seront utilisées par la brigade marocaine au cours de l’assaut sur Penchard.


Panorama du champ de bataille du 5 septembre 1914 en direction de Penchard et du bois du télégraphe que l'on aperçoit en arrière-plan au centre de la ligne d'horizon
Panorama du champ de bataille du 5 septembre 1914 en direction de Penchard et du bois du télégraphe que l’on aperçoit en arrière-plan au centre de la ligne d’horizon – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Au commencement de la Grande Guerre, la brigade marocaine commandée par le Général Ditte est composée de deux régiments de Chasseurs Indigènes à pied, regroupant 5 bataillons dirigés par des officiers français et surnommés Brigades de chasseurs indigènes. Durant ce conflit, 34.000 soldats marocains sont mobilisés sur tous les fronts, que ce soit en France ou en Orient. Pendant les premiers jours de la bataille de la Marne, les pertes sont extrêmement élevées en raison du manque d’instruction et d’expérience des combattants, sans oublier les erreurs au niveau de l’encadrement des troupes.

Composition de la brigade marocaine :
1er Régiment de Chasseurs Indigènes (colonel Touchard) :
– Chef du 3ème bataillon : Auroux ;
– Chef du 4ème bataillon : Fumey ;
– Chef du 5ème bataillon : Richard d’Ivry.
2ème Régiment de Chasseurs Indigènes (commandant Poeymireau) :
– Chef du 1er bataillon : Pellegrin ;
– Chef du 2ème bataillon : Clement.


Les tirailleurs marocains, illustration du pupitre n°4 sur les traces de Charles Péguy à Villeroy
Les tirailleurs marocains, illustration provenant du pupitre n°4 « sur les traces de Charles Péguy » à Villeroy – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Entre Villeroy et Neufmoutiers : marocains soignant avec sollicitude un blessé allemand : [photographie de presse] / Agence Meurisse
Entre Villeroy et Neufmoutiers : marocains soignant avec sollicitude un blessé allemand – (© photographie de presse / Agence Meurisse – Source : gallica.bnf.fr).

Sources …

Le site Internet de la commune de Villeroy (Seine-et-Marne) (www.villeroy77.fr)

Villeroy (Seine-et-Marne) (fr.wikipedia.org)

La Brigade marocaine et la bataille de la Marne (archives.seine-et-marne.fr)

Livre(s) sur le sujet …

La Brigade marocaine, septembre 1914, une meurtrière odyssée, livre en français, Daniel Clément, Editions Musée 14-18 de Villeroy, 2015.
Livre disponible sur le site Decitre.fr.
Livre disponible sur le site Amazon.fr.

Pour vous rendre sur le site …

Le pupitre n°4 « sur les traces de Charles Péguy » en mémoire de la brigade marocaine se situe en bordure de l’allée des Tillets sur la commune de Villeroy. Vous pouvez stationner gratuitement à proximité du puits de Puisieux puis continuer à pied en prenant le petit chemin de terre qui longe le champ sur le quel se trouve le puit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *