Accueil > Lieux de mémoire > Le cimetière militaire américain Oise-Aisne à Seringes-et-Nesles (02-Aisne)

Le cimetière militaire américain Oise-Aisne à Seringes-et-Nesles (02-Aisne)

par | 24 juillet 2016 | Aisne, Lieux de mémoire | 8 commentaires

Le cimetière militaire américain Oise-Aisne à Seringes-et-Nesles – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Lieux de mémoire de la Grande Guerre

Le cimetière militaire américain Oise-Aisne à Seringes-et-Nesles (02-Aisne)

Auteur : Eric Le Maître

A propos du cimetière militaire américain …

Le cimetière militaire américain Oise-Aisne est le deuxième (en terme de nombre de sépultures) des cimetières militaires de la Première Guerre mondiale en Europe.

Dans cette nécropole reposent les corps de 6.012 victimes de guerre des Etats-Unis d’Amérique, tombées au cours de la Première Guerre mondiale. La plupart périrent au cours des combats dans les environs, au nord de la rivière (l’Aisne) et au-delà. De plus, les noms de 241 soldats dont les corps ne furent pas retrouvés ou identifiés sont inscrits sur les murs de la chapelle. Une rosette en bronze est apposée près des noms des disparus dont les corps furent retrouvés ultérieurement et 597 stèles indiquent les tombes de soldats « inconnus ».

Allée centrale du cimetière américain Oise-Aisne
(Photo © 2007 Eric Le Maître)

Alignement de croix funéraires au cimetière américain Oise-Aisne
(Photo © 2007 Eric Le Maître)

Stèle commémorative au cimetière américain Oise-Aisne
(Photo © 2007 Eric Le Maître)

Le mémorial du cimetière américain Oise-Aisne
(Photo © 2007 Eric Le Maître)

La construction et l’entretien du cimetière, d’une superficie de plus de 15 hectares, sont sous la responsabilité de la Commission des monuments de guerre américains, une agence gouvernementale des Etats-Unis.

La libre disposition du terrain a été gracieusement concédée, à perpétuité, par le peuple français.

Une stèle de marbre blanc désigne chaque tombe, une étoile de David pour les combattants de confession israélite et une croix latine pour tous les autres.

Sépulture de Jackson R. Tardy, caporal au 38e Infantery 3e Division, tué le 23 juillet 1918
(Photo © 2007 Eric Le Maître).

Alignement de pierres tombales et en arrière-plan le mémorial du cimetière américain Oise-Aisne à Seringes-et-Nesles
(Photo © 2007 Eric Le Maître).

Le cimetière américain Oise-Aisne vu depuis le mémorial
(Photo © 2007 Eric Le Maître).

Le cimetière américain Oise-Aisne photographié, le 30 mai 1937, lors de son inauguration.
(Photo © abmc.gov)

Le poète américain Joyce kilmer en tenue de sergent du 165e régiment d’infanterie en 1918
(Source : Wikimedia Commons).

Joyce Kilmer

Le poète américain Joyce Kilmer, tué le 30 juillet 1918 à l’âge de 31 ans par un sniper allemand d’une balle dans la tête, est enterré dans le cimetière américain Oise-Aisne.
La République française lui décerna la Croix de guerre à titre posthume.

Sources

Seringes-et-Nesles page WikipédiA – fr.wikipedia.org
Cimetière américain de Seringes-et-Nesles page Wikipédia – fr.wikipedia.org
Joyce Kilmer page Wikipédia – fr.wikipedia.org
Site officiel du cimetière militaire américain Oise-Aisne – abmc.gov

Informations pratiques

Adresse : Oise Aisne American Cemetery – Chemin départemental 2 – 02130 – Seringes-et-Nesles

Téléphone : 03.23.82.21.81

Fax : 03.23.82.53.30

Email : oise-aisne@abmc.gov

Heures d’ouverture : 9h00 à 17h00 tous les jours sauf le 1er janvier.

Pour vous rendre sur le site …

Depuis Château-Thierry, prenez la D1 en direction de Soissons puis la D4 en direction de Bézu-Saint-Germain. A Bézu, prenez la direction d’Epieds par la D4 puis par la D967. A Epieds, prenez la direction de Beauvardes par la D967. A Beauvardes, prenez la direction de Fère-en-Tardenois toujours par la D967. A Fère, prenez la D2 en direction de Seringes-et-Nesles. Au croisement avec la D795 prenez la direction Nesles toujours par la D2. Le cimetière américain est à environ 900 mètres de ce croisement. Entrée libre et parking gratuit.

Guides des champs de bataille 14-18

Couverture du guide 14-18 n°4

N°4 : Bataille du bois de Belleau, 1er au 26 juin 1918.

Guide de 30 pages A4 au format PDF à télécharger et à imprimer.

➔ 23 lieux de mémoire à visiter sur le champ de bataille du Bois de Belleau 1918 (Aisne).
➔ 1 carte de la bataille du 6 juin 1918.
➔ 1 « Feuille de route » et 9 plans pour vous aider à localiser les monuments et les lieux de mémoire.
➔ 74 illustrations et photographies.
➔ Création exclusive d’Eric Le Maître pour le site guerre1914-1918.fr.

Prix : 3,85 €

8 Commentaires

  1. DASSONVILLE

    LE GRAND PERE DE MON EPOUX S APPELAIT FERNAND DASSONVILLE
    IL EST DECEDE EN 14/18 A LA MONTAGNE DE PARIS DANS L AISNE
    EST IL INSCRIT DANS LES ARCHIVES
    MERCI DE BIEN VOULOIR ME REPONDRE

    Réponse
    • Eric Le Maitre

      Bonjour,

      J’ai trouvé quelques informations concernant Fernand Dassonville sur le site “mémoires des hommes”, le site mémoires des hommes

      La fiche individuelle de Fernand Joseph Dassonville :

      Voir ce lien.

      J’espère que cela vous rendra service.

      Cordialement

      Réponse
    • DENEUVILLE

      Bonjour,

      Aujourd’hui, en visite à Oulchy le Château, (AISNE), j’ai vu sur le monument aux morts pour la France, deux fois le nom DARSONVILLE mais je n’ai pas noté les prénoms.
      Il y a pas loin de là, un cimetière militaire américain de la 1èrre guerre mondiale, à Seringuées et Nesles que nous avons visité.

      Réponse
  2. Boyac

    recherche des personnes qui auraient eu des grands parents qui auraient fait partis du 8eme regiment infanterie colonial combatu dans la Marnes à Massiges exactemant ( la main de Massige.)

    Réponse
    • pradier

      voir chtimiste ou 14/18 pour le carnet du regiment

      Réponse
  3. HERBAIN

    bonjour je suis a la recherche de mon grand-pere HERBAIN henri auguste desiré
    qui a ete tué a l’enimis en 1914 a saint just-en-chaussé oise jais fait des recherche,mais personne? et capable de me donner les renseignements il etait 1er classe et mitrailleur il devrait figurer sur un monument aux mort ou dans un cimetiere militaire il habitait paris sa femme decede et les enfants en orphelinat
    les pouvoirs publiques pourrait aux moins faire queque chose puisque il a ete appeler bon pour le service-armée je leur ais donner tout les elements don je dispose et rien par contre si c’etait un gradé alors la ils retrouve les traçes donc ils se foute completement du pauvre soldat il a donner sa vie he c’est normal c’est çe que l’ons appelle lachair a canon qu’elle mal’heure de voir cela les pauvres poilus oubliers

    Réponse
  4. clerice denise

    Je recherche où mon grand père Jean CLERICE décédé à Boesinghe (belgique) le 7 février 1915.
    74è rit
    merci d’avance

    Réponse
  5. 'AVARRO Audrey

    Bonjour,

    Mon arrière arrière grand père a été tué à la main de massige il s’appelait Émile Léon BOYAC
    N’a jamais connu sa fille mon arrière grand mère qui est née peut après elle s’appelait Mireille

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez gratuitement toute l’actualité du site Guerre 1914-1914 dans votre boîte de messagerie.

Consentement RGPD

Important ! Vous devez confirmer votre inscription en cliquant sur le lien que vous allez recevoir dans votre boîte de messagerie.