Publié par Laisser un commentaire

La chapelle orthodoxe et le cimetière militaire russe de Saint-Hilaire-le-Grand (51600 – Marne)

Quelques photos du lieu …

Le Corps expéditionnaire russe en France 1916-1918 …

En application de la convention militaire de réciprocité de l’alliance franco-russe, le tsar Nicolas II lance en août 1914 une offensive en Prusse orientale. Cette initiative s’avère désastreuse pour la Russie mais oblige l’Etat-Major allemand à retirer une partie de ses troupes du front occidental, non sans conséquence sur l’issue de la bataille de la Marne.

En 1916 à la demande du gouvernement français, la Russie envoie en France un corps expéditionnaire de 40.000 hommes répartis en 4 brigades. Deux rejoindront l’Armée d’Orient à Salonique, les deux autres seront engagées en Champagne et se distingueront près d’Aubérive, au fort de la Pompelle ainsi qu’au nord de Reims.

Au moment de la révolution d’octobre 1917, les brigades ses désagrègent et sont retirées du front. Les officiers et des volontaires forment alors une « Légion russe pour l’honneur » et continuent de se battre jusqu’à l’armistice sous uniforme français au sein de la Division marocaine, forçant l’admiration. De 1916 à 1918 les pertes ont été de 4.000 tués, 1.000 d’entre eux reposent dans la nécropole de Saint-Hilaire-le-Grand. Après la guerre les survivants, groupés en association, achètent en 1934 le terrain attenant au cimetière et y font édifier une chapelle dans le style « PSKOV-NOVGOROD » du 15ème siècle, oeuvre de l’architecte Russe Benois, descendant d’émigrés français protestants. L’intérieur a été décoré dans le respect de la plus pure tradition iconographique.

L’association du souvenir du corps expéditionnaire russe en France perpétue la mémoire de ces soldats restés fidèles à leur serment. Elle organise chaque année de la Pencôte un pèlerinage auquel participent, en présence des autorités françaises civiles ete militaires, de nombreuses associations patriotiques et formations de jeunes : Vitiaz, Scouts, Eclaireurs et Sokols.


Plaque commémorative en mémoire des soldats russes tombés sur le sol de France entre 1916 et 1918
Plaque commémorative en mémoire des soldats russes tombés sur le sol de France entre 1916 et 1918 – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Le nouveau monument inauguré le 12 juin 2011
Le nouveau monument aux morts inauguré le 12 juin 2011 – (Source : www.defense.gouv.fr).

L’inauguration de ce nouveau monument aux morts intervient dans le cadre du pèlerinage annuel organisé par l’association du souvenir du corps expéditionnaire russe en France (1916-1918). La restauration du monument a bénéficié du soutien du ministère de la Défense et des Anciens combattants (SGA/DMPA).


Sépulture de Martchenko Ievdokim du 3e RI.
La sépulture de Martchenko Ievdokim du 3e RI tué le 26 juillet 1916 – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Le cimetière contient les corps de 915 soldats russes tués pendant la Grande Guerre, 489 en tombes individuelles et 426 répartis dans deux ossuaires.

On y trouve également la sépulture d’un sous-lieutenant russe du 23e R.M.V.E. mort pour la France le 8 juin 1940.


Ossuaire n°1 du cimetière militaire russe de Saint-Hilaire-le-Grand
L’ossuaire n°1 du cimetière militaire russe de Saint-Hilaire-le-Grand contient les restes de 373 soldats russes inconnus – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Ossuaire n°2 du cimetière militaire russe de Saint-Hilaire-le-Grand
L’ossuaire n°2 du cimetière militaire russe de Saint-Hilaire-le-Grand contient les restes de 53 soldats russes inconnus – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

La chapelle orthodoxe édifiée en 1937 à proximité du cimetière militaire porte l’inscription suivante sur sa façade :
Aux soldats russes / morts au champ d’honneur / en France / 1916-1918″.

Cette chapelle est l’oeuvre de l’architecte Russe Albert Alexandrovitch Benois.


La chapelle orthodoxe photographiée depuis le cimetière militaire russe de Saint-Hilaire-le-Grand
La chapelle orthodoxe photographiée depuis le cimetière militaire russe de Saint-Hilaire-le-Grand – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Aspect du cimetière russe de Saint-Hilaire-le-Grand dans les années 1920
Aspect du cimetière russe de Saint-Hilaire-le-Grand dans les années 1920 – (Source : centenaire.org).

Sources …

Saint-Hilaire-le-Grand (fr.wikipedia.org)

12 juin 2011 : inauguration au cimetière militaire de Saint-Hilaire-le-Grand (www.defense.gouv.fr)

La construction de la Mémoire des brigades spéciales russes en France. Le cimetière et l’église de Saint-Hilaire-le-Grand (centenaire.org)

Lien utile …

Association du souvenir du corps expéditionnaire russe en France.

Pour vous rendre sur le site …

Le cimetière est situé au lieu-dit « L’Espérance » sur la commune de Saint-Hilaire-le-Grand, en bordure de la D21 (cette route relie Auberive à Mourmelon-le-Grand).

Publié par Laisser un commentaire

Les Spahis Algériens et Tunisiens, 1914-1918


Planche d’uniforme : Les Spahis Algériens et Tunisiens, 1914-1918 – Infographie : André Jouineau
Planche d’uniforme : Les Spahis Algériens et Tunisiens, 1914-1918 – Infographie : André Jouineau.

Planche d’uniforme « Les Spahis Algériens et Tunisiens, 1914-1918 » …

Infographie : André Jouineau – En couleur, JPEG HD, format A4 et à télécharger – Prix : 2,65 €.

Planche d’uniforme disponible sur le site Images de Soldats :
Les Spahis Algériens et Tunisiens, 1914-1918

Publié par Laisser un commentaire

Cimetière militaire allemand d’Aubérive (51 – Marne)


Panneau indiquant l'entrée du cimetière militaire allemand d'Aubérive
Panneau indiquant l’entrée du cimetière militaire allemand d’Aubérive – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

A propos du cimetière …

Le carré allemand du cimetière militaire d’Aubérive regroupe les corps de 5359 soldats tués pendant les batailles de Champagne, 2235 en tombes individuelles et 3124 dans l’ossuaire.


Vue panoramique du cimetière militaire allemand d'Aubérive
Vue panoramique du cimetière militaire allemand d’Aubérive – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Bloc contenant le registre du cimetière militaire allemand d'Aubérive
Bloc contenant le registre des soldats enterrés dans le cimetière militaire allemand d’Aubérive – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Sépultures de Siegfried Ernsthal et Michael Möller
Sépultures du Gefreiter Siegfried Ernsthal tué en 1918 et du Unteroffizier Michael Möller tué en 1917 – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Dans une tombe commune reposent 3124 militaires allemands tombés au cours de la guerre 1914-1918.
2906 sont restés inconnus.

L’ossuaire porte l’inscription suivante :
1914 – Hier ruhen deutsche soldaten – 1918
Ici reposent des soldats allemands ».


L'ossuaire du cimetière militaire allemand d'Aubérive
L’ossuaire du cimetière militaire allemand d’Aubérive – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Les alignements de tombes de soldats allemands vus depuis l'ossuaire
Les alignements de tombes de soldats allemands vus depuis l’ossuaire – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Pour vous rendre sur le site …

Le cimetière militaire allemand du Bois du Puits est situé sur la commune d’Aubérive (51600) en bordure de la D931 (voie de la liberté) à environ vingt-cinq km à l’Est de Reims. Le cimetière du Bois du Puits est divisé en trois parties distinctes, à gauche celle polonaise, à droite celle française et enfin en haut celle allemande.

Publié par Laisser un commentaire

L’Artillerie, 1914-1918


Planche d’uniforme : L'Artillerie, 1914-1918 – Infographie : André Jouineau
Planche d’uniforme : L’Artillerie, 1914-1918 – Infographie : André Jouineau.

Planche d’uniforme « L’Artillerie, 1914-1918 » …

Infographie : André Jouineau – En couleur, JPEG HD, format A4 et à télécharger – Prix : 2,65 €.

Planche d’uniforme disponible sur le site Images de Soldats :
L’Artillerie, 1914-1918

Publié par 11 commentaires

Nécropole nationale du Bois du Puits (Aubérive – 51 – Marne)


Portail d'entrée de la nécropole nationale du Bois du Puits
Le portail d’entrée de la nécropole nationale du Bois du Puits, situé sur la commune d’Aubérive – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

A propos du cimetière …

La nécropole nationale d’Auberive s’étend sur une superficie de 23 461 m2.

Ce cimetière militaire abrite les tombes de soldats français, allemands et polonais tués principalement pendant la Première Guerre mondiale mais aussi durant la Seconde Guerre mondiale.


Le drapeau tricolore et les alignements de croix de la nécropole nationale d'Aubérive
Le drapeau tricolore et les alignements de croix de la nécropole nationale d’Aubérive – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

La nécropole nationale d’Aubérive a été créée en 1920 pour recevoir les dépouilles des soldats tombés au cours des différentes batailles qui eurent lieux en Champagne entre 1914 et 1918.

Les corps exhumés proviennent des cimetières situés à l’est de Reims, dans le secteur des Monts de Champagne et d’Aubérive : La Voie romaine, Ferme de Moscou, Village Gascon, Estival, Mont sans Nom, Mont Blond, Mont Haut, Mont Cornillet, Mont du Casque, Mont Téton, Bois Sacré, Bois Liévin, Bois de la Chapelle, Bois du Puits.


Photographie de l'ossuaire n°1 de la nécropole nationale d'Aubérive
Photographie de l’ossuaire n°1 de la nécropole nationale d’Aubérive – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Le cimetière regroupe les corps de 6 424 soldats français.

2 908 d’entre eux sont répartis dans trois ossuaires.


Photographie de l'ossuaire n°2 de la nécropole nationale d'Aubérive
Photographie de l’ossuaire n°2 de la nécropole nationale d’Aubérive – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Photographie de l'ossuaire n°3 de la nécropole nationale d'Aubérive
Photographie de l’ossuaire n°3 de la nécropole nationale d’Aubérive – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Sépultures de Bechane Amed Ben Mohamed (7e Tirailleurs) et de Leost Jean (151e RI)
Sépultures de Bechane Amed Ben Mohamed du 7ème Tirailleurs et de Leost Jean du 151ème RI tué le 25 septembre 1915 – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Sources …

Nécropole nationale d’Aubérive (fr.wikipedia.org)

Commune d’Aubérive (fr.wikipedia.org)

Pour vous rendre sur le site …

Le cimetière militaire du Bois du Puits est situé sur la commune d’Aubérive (51600) en bordure de la D931 (voie de la liberté) à environ vingt-cinq km à l’Est de Reims. Le cimetière du Bois du Puits est divisé en trois parties distinctes, à gauche celle polonaise, à droite celle française et enfin en haut celle allemande.

Publié par Laisser un commentaire

La Légion Etrangère, 1915-1918


Planche d’uniforme : La Légion Etrangère, 1915-1918 – Infographie : André Jouineau
Planche d’uniforme : La Légion Etrangère, 1915-1918 – Infographie : André Jouineau.

Planche d’uniforme « La Légion Etrangère, 1915-1918 » …

Infographie : André Jouineau – En couleur, JPEG HD, format A4 et à télécharger – Prix : 2,65 €.

Planche d’uniforme disponible sur le site Images de Soldats :
La Légion Etrangère, 1915-1918

Publié par Laisser un commentaire

Pour la France qui combat ! Pour Celle qui chaque jour grandit. 3ème emprunt de la défense nationale


Affiche : Pour la France qui combat ! Pour Celle qui chaque jour grandit.
Affiche : Pour la France qui combat ! Pour Celle qui chaque jour grandit. 3ème emprunt de la défense nationale.

Pour la France qui combat ! Pour Celle qui chaque jour grandit. 3ème emprunt de la défense nationale.

Affiche dessinée par l’artiste peintre et illustrateur Auguste Leroux (14 avril 1871 (Paris) – 26 mars 1954 (Paris) : « Pour la France qui combat ! Pour celle qui chaque jour grandit. »

Elle fut éditée par l’imprimerie Joseph Charles à Paris en 1917. Taille de l’affiche : 120 x 80 cm.

Auguste Leroux s’est représenté sur l’affiche avec son fils André alors âgé de 6 ans.

Cette affiche est disponible à la vente sur le site Amazon.fr.

Publié par Laisser un commentaire

Les Dragons à la Mobilisation, 2 Août 1914


Planches d’uniformes : Les Dragons à la Mobilisation, 2 Août 1914 – Infographie : André Jouineau
Pack de 2 planches d’uniformes : Les Dragons à la Mobilisation, 2 Août 1914 – Infographie : André Jouineau.

Planches d’uniformes « Les Dragons à la Mobilisation, 2 Août 1914 » …

Infographie : André Jouineau – 2 planches en couleur, JPEG HD, format A4, fichier ZIP à télécharger – Prix : 5,30 €.

Pack de 2 planches d’uniformes disponible sur le site Images de Soldats :
Les Dragons à la Mobilisation, 2 Août 1914