Publié le

Les Chasseurs d’Afrique, 1914-1918


Planches d’uniformes : Les Chasseurs d’Afrique, 1914-1918 – Infographie : André Jouineau
Pack de 2 planches d’uniformes : Les Chasseurs d’Afrique, 1914-1918 – Infographie : André Jouineau.

Planches d’uniformes « Les Chasseurs d’Afrique, 1914-1918 » …

Infographie : André Jouineau – 2 planches en couleur, JPEG HD, format A4, fichier ZIP à télécharger – Prix : 7,95 €.

Pack de 2 planches d’uniformes disponible sur le site Images de Soldats :
Les Chasseurs d’Afrique, 1914-1918

Publié le

Le Monument Américain du Blanc Mont (Sommepy-Tahure – 51 – Marne)

Quelques photos du lieu …

A propos du Monument Américain du Blanc Mont …

Le monument américain de Sommepy s’élève au sommet de la colline du Blanc Mont, à 5 km au Nord de Sommepy-Tahure dans le département de la Marne et la limite du département des Ardennes. Le site fut conquit par les troupes américaines de la 2ème division le 3 octobre 1918 après de sanglants combats.

Ce monument fut érigé par les Etats-Unis d’Amérique pour commémorer les exploits des 70.000 soldats américains qui combattirent en Champagne durant l’été et l’automne 1918 et des soldats français engagés à leurs côtés.


Le monument américain de Sommepy vu de 3/4 face
Le monument américain de Sommepy vu de 3/4 face – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Le monument a la forme d’une tour, à la fois robuste et élégante, s’harmonisant parfaitement avec la campagne environnante. La pierre jaune-doré aux nuances variées des murs extérieurs lui confère une très plaisante apparence.


La dédicace gravée en français et en anglais sous l’aigle de la façade du monument américain de Sommepy
La dédicace gravée en français et en anglais sous l’aigle de la façade Nord du monument américain de Sommepy – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Sur les murs extérieurs du monument sont gravés : une dédicace, les insignes et noms des divisions américaines commémorées par ce monument, ainsi que les dates de leurs engagements et les noms de quatre lieux où elles se sont particulièrement distinguées.

La dédicace gravée en français et en anglais est située sous l’aigle de la façade Nord du monument (devant les escaliers) :
Erigé par les / Etats-Unis d’Amérique / pour commémorer / les hauts faits de / leurs soldats et / des soldats français / qui combattirent en / cette région pendant / la guerre mondiale ».


42ème division américaine, monument américain de Sommepy
42ème division américaine, monument américain de Sommepy – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

L’inscription gravée en mémoire de la 42ème division américaine :
42D Division /
July 15 – July 17 – 1918 /
Aubérive-sur-Suippes /
St-Hilaire-le-Grand /
Souain /
Spandau Wood ».


36ème division américaine, monument américain de Sommepy
36ème division américaine, monument américain de Sommepy – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

L’inscription gravée en mémoire de la 36ème division américaine :
36TH Division /
October 8 – October 27 – 1918 /
Machault /
Dricourt /
St-Etienne-A-Arnes /
Forest Farm ».


2ème division américaine, monument américain de Sommepy
2ème division américaine, monument américain de Sommepy – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

L’inscription gravée en mémoire de la 2ème division américaine :
2D Division /
October 2 – October 9 – 1918 /
Blanc Mont /
Médéah Farm /
ST-Etienne-A-Arnes /
Essen Trench ».


93ème division américaine, monument américain de Sommepy
93ème division américaine, monument américain de Sommepy – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

L’inscription gravée en mémoire de la 93ème division américaine :
93D Division /
September 26 – October 6 – 1918 /
Ripont /
Séchault /
Ardeuil /
Trières Farm ».


Description des opérations américaines dans la région
Plaque portant la description des opérations américaines dans la région du Blanc Mont – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

A l’intérieur de la tour, sur une plaque murale visible à travers la grille de bronze de la porte, est gravée une brève description des opérations américaines dans la région.

Au début de juillet 1918, la 42e division américaine entra en ligne près de Souain avec les 13e et 170e divisions françaises. Elle contribua vaillamment à repousser la dernière grande offensive allemande de la guerre.
Quand les alliés commencèrent leur grande offensive convergente vers la fin de septembre, les 2e et 36e divisions américaines faisaient partie de la IVe armée française. Le 3 octobre, la 2e division, appuyée à gauche par la 21e division française et à droite par la 167e, s’empara, par une brillante attaque, de la crête du Blanc Mont où s’élève ce monument. Elle fut relevée, le 10 Octobre, par la 36e division qui continua l’avance vers le Nord jusqu’à l’Aisne.
Trois régiments d’infanterie de la 93e division américaine, servant avec les 157e et 161e divisions françaises, participèrent en septembre et octobre à divers combats et à la prise de Ripont, de Séchault et de la Ferme de Trières ».


Vue arrière du monument américain de Sommepy
Vue arrière du monument américain de Sommepy – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Un escalier mène à la plateforme d’observation au sommet de la tour d’où l’on peut découvrir un superbe panorama de la campagne environnante et où sont indiqués par des flèches les sites majeurs.

L’architecte de ce monument est Arthur Loomis Harmon de New-York. La cérémonie d’inauguration eut lieu en 1937, 20ème anniversaire de l’entrée en guerre des Etats-Unis dans la Première Guerre Mondiale.


Les restes d'une tranchée vestige de la Grande Guerre
Les restes encore visibles d’une tranchée vestige de la Grande Guerre – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Pendant la première guerre mondiale, le site du Blanc Mont était l’emplacement d’un observatoire allemand, il fut pris d’assaut par les soldats de la 2ème division américaine le 3 octobre 1918. Les combats acharnés dans le secteur du Blanc Mont coûta la vie à environ 6.000 militaires américains. Tous les corps des soldats américains furent transportés après guerre au cimetière militaire de Romagne-sous-Montfaucon dans la Meuse.

Le monument américain de Sommepy est entouré de vestiges de la Grande Guerre : lignes de tranchées, abris et emplacements de mitrailleuses.

Pour vous rendre sur le site …

Le monument américain du Blanc Mont se situe en bordure de la D320 qui relie Sommepy-Tahure à Saint-Etienne-à-Arnes. Les visiteurs peuvent se garer sur un parking gratuit. le site est ouvert gratuitement tous les jours de la semaine. L’intérieur du monument (et surtout la terrasse panoramique) est accessible à partir du 15/04 jusqu’au 15/11, de 15H à 18H – Contact par téléphone : +33 (0)3 29 85 14 18.

Publié le

Le Service de Santé aux Armées, 1914-1918


Planches d’uniformes : Le Service de Santé aux Armées, 1914-1918 – Infographie : André Jouineau
Pack de 3 planches d’uniformes : Le Service de Santé aux Armées, 1914-1918 – Infographie : André Jouineau.

Planches d’uniformes « Le Service de Santé aux Armées, 1914-1918 » …

Infographie : André Jouineau – 3 planches en couleur, JPEG HD, format A4, fichier ZIP à télécharger – Prix : 7,95 €.

Pack de 3 planches d’uniformes disponible sur le site Images de Soldats :
Le Service de Santé aux Armées, 1914-1918

Publié le

Le Blockhaus allemand de Navarin (Sommepy-Tahure – 51 – Marne)


Le Blockhaus allemand de Navarin à Sommepy-Tahure
Le Blockhaus allemand de Navarin à Sommepy-Tahure – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

A propos du blockhaus …

Ce blockhaus est composé d’une salle principale et de deux fenêtres de tir. Une ouverture permettait pendant la guerre 14-18 de descendre dans une sape.

Pour vous rendre sur le site …

Le blockhaus se situe sur la commune Sommepy-Tahure, au croisement entre la D977 et de la D220 à environ 200 mètres au Nord du monument ossuaire de Navarin.

Publié le

Profil d’avion : Caudron G4, 1917-1918 – Infographie d’André Jouineau


Planche de profil d'avion : Le Caudron G4, 1917-1918 – Infographie : André Jouineau
Profil d’avion : Le Caudron G4, 1917-1918 – Infographie : André Jouineau.

Profil d’avion « Le Caudron G4, 1917-1918 » …

Infographie : André Jouineau – En couleur, JPEG HD, format A4 et à télécharger – Prix : 1,85 €.

Planche de profil d’avion disponible sur le site Images d’Avions (imagesavions.fr) :
Le Caudron G4, 1917-1918

Publié le

Les Fusiliers-Marins, 1914-1918


Planches d’uniformes : Les Fusiliers-Marins, 1914-1918 – Infographie : André Jouineau
Pack de 2 planches d’uniformes : Les Fusiliers-Marins, 1914-1918 – Infographie : André Jouineau.

Planches d’uniformes « Les Fusiliers-Marins, 1914-1918 » …

Infographie : André Jouineau – 2 planches en couleur, JPEG HD, format A4, fichier ZIP à télécharger – Prix : 5,30 €.

Pack de 2 planches d’uniformes disponible sur le site Images de Soldats :
Les Fusiliers-Marins, 1914-1918

Publié le

Monument aux morts des Armées de Champagne et Ossuaire de Navarin (Souain-Perthes-lès-Hurlus – 51- Marne)

Quelques photos du lieu …

A propos du Monument aux morts des Armées de Champagne de Navarin …

C’est grâce aux fonds issus d’une souscription publique lancée par le Général Gouraud qu’a été érigé le monument Ossuaire, à proximité de l’ancienne ferme de Navarin, haut lieu des combats, dont il ne reste aucune trace. La pose de la première pierre, provenant des ruines de l’église de Souain, eut lieu en 1923 en présence de l’ambassadeur des États-Unis Myron Herrick. Le Maréchal Joffre présida l’inauguration le 28 septembre 1924.


Gros plan sur la sculpture représentant trois combattants de la Grande Guerre
Gros plan sur la sculpture représentant trois combattants de la Grande Guerre, une oeuvre de Real Del Sarte – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

L’aspect du monument est impressionnant par sa masse et ses proportions. Le groupe de statues qui en couronne le sommet est l’oeuvre de Real Del Sarte. Il représente trois combattants dans l’attitude de l’attaque. Le sculpteur a donné au soldat de droite les traits de Quentin Roosevelt, neveu du Président des Etats-Unis, mort pour la France, au soldat de gauche les traits de son frère tué au chemin des Dames, et enfin au grenadier du centre les traits du Général Gouraud.


Plaque commémorative rappelant que le corps du général Henri Gouraud repose dans la crypte de l'ossuaire de Navarin
La plaque commémorative rappelant que le corps du général Henri Gouraud repose dans la crypte de l’ossuaire de Navarin – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

L’entrée principale donne accès à une chapelle sur les murs de laquelle ont été apposées à la demande des familles de nombreuses plaques de marbre portant les noms de soldats disparus. La crypte renferme des ossuaires contenant les restes anonymes de 10.000 soldats ainsi que la tombe du Général Gouraud qui a voulu être inhumé au milieu de ceux qu’il avait commandé de 1916 à 1918 à la tête de la 4ème Armée.


Boîte permettant d'effectuer des dons pour aider à l'entretien du monument et de l'ossuaire de Navarin
Boîte permettant aux visiteurs du site d’effectuer des dons pour aider à l’entretien du monument et de l’ossuaire de Navarin – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Une fondation, reconnue d’utilité publique, pourvoit à l’entretien de l’édifice et « l’Association du souvenir aux morts des Armées de Champagne » organise chaque année une impossante cérémonie en présence de hautes autorités civiles et militaires françaises et américaines. Une messe en plein air y est célébrée.


Croix en fer et plaque commémorative en souvenir de A. Cassat du 67ème R.I. disparu à la tranchée de Lübeck en 1915.
A proximité de l’ossuaire de Navarin, se trouve une longue croix en fer plantée dans le sol avec en son centre une plaque commémorative en souvenir d’Aristide Cassat du 67ème R.I. disparu à la tranchée de Lübeck en 1915, il était âgé de seulement 21 ans – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Sur la plaque on peut lire l’inscription suivante :
En Souvenir de / A CASSAT / 67e Rt inf. – 8e Cie / disparu à la tranchée de Lübeck / le 27-09-1915″.

En bordure du site de l’ossuaire de Navarin, côté Sud en direction de Souain, on trouve d’autres stèles notamment celle en souvenir du sous-Lieutenant Paul Hudault du 67ème R.I., tué au combat le 28 septembre 1915 dans la tranchée de Lübeck. Ainsi que celle en mémoire du capitaine Marius Fouchet du 2ème régiment d’infanterie Coloniale, tué au combat le 26 septembre 1915.

Les vestiges de la guerre autour du monument …

Des trous d’obus et des vestiges de tranchées sont encore visibles au Nord et à l’Ouest du monument.

Sources …

Aux Morts des Armées de Champagne (fr.wikipedia.org)

Le monument-ossuaire de « La Ferme de Navarin » (www.cndp.fr)

Pour vous rendre sur le site …

Le Monument aux morts des Armées de Champagne et l’Ossuaire de Navarin se situe à l’extrême limite Nord de la commune de Souain-Perthes-lès-Hurlus, en bordure de la D977 qui relie Souain-Perthes-lès-Hurlus à Sommepy-Tahure. Deux petits parking gratuits sont à la disposition des visiteurs. Accès à l’ossuaire : Ouverture de la mi-mars à fin septembre, les vendredi et samedi de 14 heures à 18 heures, le dimanche et les jours fériés de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures, le 1er et le 11 novembre de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 16 heures.