Publié le

Le cimetière militaire temporaire de Vingré (02 – Aisne)


Le cimetière militaire temporaire de Vingré
Le cimetière militaire temporaire de Vingré – (Photo © 2008 Eric Le Maître).

A propos du cimetière …

Cet ancien cimetière provisoire, qui comporte encore aujourd’hui une poignée de pierres tombales d’époque, a notamment recueilli la dépouille de celui que l’on surnommait « le père de l’archéologie française », Joseph Déchelette. Capitaine au 298ème régiment d’infanterie, il est tué deux mois après le début des hostilités, le 3 octobre 1914. Son corps repose à présent dans la nécropole nationale du Bois-Roger à Ambleny (02) et son nom est inscrit au Panthéon, parmi les 560 écrivains morts pour la France pendant la Grande Guerre.

Depuis mon passage en 2008, les pierres tombales ont été nettoyées et restaurées. Sur le même site, un nouveau monument a été également inauguré en 2014 à la mémoire de Jean-Baptiste Marchand, lieutenant au 216ème régiment d’infanterie, blessé mortellement en défendant une tranchée près de la ferme de Confrécourt, le 20 septembre 1914.


Les restes de pierres tombales du cimetière militaire temporaire de Vingré
Les restes de pierres tombales du cimetière militaire temporaire de Vingré – (Photo © 2008 Eric Le Maître).

Sources …

Joseph Déchelette (fr.wikipedia.org)

Le cimetière temporaire Grande Guerre de Vingré (www.tourisme-villers-cotterets.fr)

Pour vous rendre sur le site …

Le cimetière militaire provisoire de Vingré se situe en bordure de la D138 à la sortie Nord du hameau de Vingré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *