Publié le

Mairie de Chauconin-Neufmontiers (77 – Seine-et-Marne)


Les façades Nord et Ouest de la mairie de Chauconin-Neufmontiers photographiées depuis l'allée du clos Lignon
Les façades Nord et Ouest de l’actuelle mairie de Chauconin-Neufmontiers, ancien logis principal de la ferme de monsieur Proffit. Le reste de la ferme fut incendiée par les allemands le 5 septembre 1914 – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

A propos de la mairie de Neufmontiers …

Ce n’est qu’en 1972 que les villages de Chauconin et de neufmontiers sont réunis pour former la commune actuelle de Chauconin-Neufmontiers. Appelé « Neufmontiers » au Moyen âge, le nom du village provient du latin « Monasterium » et signifie « nouveau monastère », faisant référence à un prieuré fondé au XIIIème siècle par l’abbaye de Sainte-Faron de Meaux.

Depuis 1987, la mairie de Chauconin-Neufmontiers est installée dans l’ancien corps de ferme Proffit, appelé jadis ferme de la Grand’ Cour. Il est à noter que les étables et les granges de cette ferme furent volontairement incendiés par les Allemands le 5 septembre 1914.

Le 5 novembre 2011, le maire de Chauconin-Neufmontiers et le Grand Consul du Maroc ont inaugurés la boucle de randonnée historique créée en l’honneur de la brigade marocaine. On trouve sur la façade Est de la mairie une plaque et le repère numéro 1 de cette randonnée audioguidée.


Les façades Nord et Est de la mairie de Chauconin-Neufmontiers photographiées depuis l'allée du clos Lignon
Photographie montrant les façades Nord et Est de la mairie de Chauconin-Neufmontiers – (Photo © 2017 Florence Le Maître).

La mairie de Chauconin-Neufmontiers et le monument aux morts 1914-1918 photographiés depuis la rue Charles Péguy
La façade Est de la mairie de Chauconin-Neufmontiers et le monument aux morts 1914-1918 photographiés depuis la rue Charles Péguy – (Photo © 2017 Florence Le Maître).

L’actuelle mairie de Chauconin-Neufmontiers est établi dans le bâtiment qui servait en 1914 d’habitation aux propriétaires de la ferme Proffit. Par chance, cette bâtisse ne fut que pillée par les soldats allemands du 82ème Régiment d’Infanterie de Réserve. Pour l’anecdote, sachez qu’on retrouva auprès du coffre-fort familiale une des fausses clefs à l’aide desquelles les allemands essayèrent de le forcer.

Dans la même journée du 5 septembre 1914, les granges et les étables furent incendiées par les allemands où près de 20.000 bottes de paille formèrent un brasier gigantesque visible à plusieurs kilomètres à la ronde et servit de point de repère aux régiments français en marche vers cette zone du champ de bataille.


Carte postale ancienne montrant les ruines de la ferme de monsieur Proffit incendiée par les allemands le 5 septembre 1914
Carte postale ancienne montrant les ruines de la ferme Proffit incendiée par les allemands le 5 septembre 1914 – (Source : © chauconin-neufmontiers.fr).

Photographie ancienne de la ferme proffit
La ferme Proffit photographiée avant la première guerre mondiale. Le bâtiment sur la gauche de la photographie héberge aujourd’hui l’actuelle mairie de Chauconin-Neufmontiers – (Source : © cartespostales.eu).

En 2011, une plaque fut apposée sur le côté gauche de la façade Ouest de la mairie en la mémoire de la brigade Marocaine qui s’illustra brillamment lors de la bataille du bois du télégraphe, le 5 septembre 1914.

Un repère en bois vernis marque l’emplacement du point de départ de la randonnée historique audioguidée « sur les pas de la brigade Marocaine le 5 septembre 1914 ». Le parcours est composé au total de 8 repères.


plaque et repère n°1 de la randonnée historique "sur les pas de la brigade Marocaine le 5 septembre 1914" sur le mur Est de la mairie de Chauconin-Neufmontiers
Mairie de Chauconin-Neufmontiers, plaque et repère n°1 de la randonnée historique « sur les pas de la brigade Marocaine le 5 septembre 1914 » – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

La plaque de la randonnée historique "sur les pas de la brigade Marocaine le 5 septembre 1914" apposée sur le mur de la mairie
La plaque de la randonnée historique « sur les pas de la brigade Marocaine le 5 septembre 1914 » apposée sur le mur de la mairie de Chauconin-Neufmontiers – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Repère n°1 de la randonnée historique "sur les pas de la brigade Marocaine le 5 septembre 1914" sur le mur de la mairie
Le repère n°1 de la randonnée historique « sur les pas de la brigade Marocaine le 5 septembre 1914 » – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Sources …

Site Internet de la commune de Chauconin-Neufmontiers (chauconin-neufmontiers.fr)

Guide Michelin des champs de bataille 1914-1918 – La Marne et la Champagne, livre en français, Editions Michelin, 2014.
Livre disponible sur le site Decitre.fr.
Livre disponible sur le site Amazon.fr.

Pour vous rendre sur le site …

Le mairie de Chauconin-Neufmontiers se situe sur l’ancien village de Neufmontiers, en face de l’église Saint-Barthélémy, l’entrée s’effectue depuis la rue Pierre Charton (D140). Vous pourrez facilement et gratuitement garer votre véhicule sur le parking de la mairie.

Publié le

Monument aux morts 1914-1918 de Neufmontiers (Chauconin-Neufmontiers – 77 – Seine-et-Marne)


Monument aux morts 14-18 de Neufmontiers - Vue générale
Le monument aux morts 1914-1918 de Neufmontiers – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

A propos du monuments aux morts de Neufmontiers …

Le monument aux morts de Neufmontiers (aujourd’hui commune de Chauconin-Neufmontiers depuis 1972) se situe en bordure de la rue Charles Péguy (à hauteur du n°72) et derrière l’actuelle mairie, ancienne ferme Proffit (auparavant ferme de la Grand’ Cour) qui fut pillée par les Allemands le 5 septembre 1914 malgré le fait que ceux-ci n’occupèrent le village que quelques heures.

Le monument aux morts comporte sur quatre faces plusieurs inscriptions que je vais vous énumérer et décrire dans cette article. La plupart fait référence à la Grande Guerre et aux combats du 5 septembre 1914.

Depuis mon passage en juin 2017, une nouvelle stèle à la mémoire des soldats de la brigade marocaine a été inaugurée le 16 septembre 2017 juste derrière le monument aux morts 1914-1918. Une bien belle initiative à souligner.


Vue de face du monument aux morts 14-18 de Neufmontiers
Monument aux morts 14-18 de Neufmontiers – Vue de face et photographié depuis la rue Charles Péguy – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

La plaque en haut du monument aux morts de Neufmontiers, côté face
Plaque en haut du monument aux morts de Neufmontiers, côté face avant – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

En haut et sur la face avant du monument, on peut lire l’inscription suivante :
Aux enfants / de / Neufmontiers / morts / pour la France ».

Un peu dessous de cette première plaque, on peut lire l’inscription suivante :
Guerre 1939-45 / Frisey Georges Auguste / 17 mai 1940 / Charton Félix Pierre / 16 juin 1940″. ».

C’est la seule inscription étrangère à la période de la Grande Guerre.


L'inscription 1914 sur le socle du monument aux morts de Neufmontiers, côté face
Monument aux morts 14-18 de Neufmontiers – Inscription sur le socle de la face avant – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Sur le socle de la face avant du monument, on peut lire l’inscription suivante :
En 1914 / l’héroïsme des soldats français arrêta ici la ruée allemande sur Paris ».


La plaque en haut du monument aux morts de Neufmontiers sur son côté gauche
La plaque située en haut sur le côté gauche du monument – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Sur la plaque située en haut sur le côté gauche du monument aux morts de Neufmontiers, on peut lire les noms suivants :
Hérin Georges / Hostellet Clément / Lebeau Clément / Lebeau Paul / Leclerc Marcel / Lefranc Marcel / Lefranc Robert / Marlant Lucien / Marlant Maurice / Rousseau Clément / Rousseau Jules / Rousseau Paul / Villain Georges ».


La plaque en haut du monument aux morts de Neufmontiers sur son côté droit
La plaque située en haut sur le côté droit du monument aux morts 14-18 de Neufmontiers – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Sur la plaque située en haut sur le côté droit du monument, on peut lire les noms suivants :
Alexandre Auguste / Alliot Pascal / Aubossu Fortuné / Bailly Paul / Bannery Albert / Bernadas Eugène / Bernadas René / Bocquillon Emille / Charles Paul / Dupille Félicien / Foucault Adelson / Foucault Henri / Herin Alexandre / Herin Alfred / Herin Charles / Herin Emile ».


La plaque en haut du monument aux morts de Neufmontiers sur son côté arrière
La plaque située en haut sur la face arrière du monument aux morts 14-18 de Neufmontiers – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Sur la plaque située en haut de la face arrière du monument aux morts de Neufmontiers, on peut lire l’inscription suivante :
A la mémoire / des / officiers, s/s officiers / Caporaux et soldats / tombés pour la / défense du pays / le 5 septembre 1914″.


L'inscription 1914-1918 gravée sur la partie centrale du monument aux morts de Neufmontiers, côté arrière
Une dernière inscription « 1914-1918 » est gravée sur la partie centrale de la face arrière du monument aux morts de Neufmontiers – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Sources …

Site Internet de la commune de Chauconin-Neufmontiers (chauconin-neufmontiers.fr)

Mémorial Gen Web – Monument aux Morts de Neufmontiers-lès-Meaux (www.memorialgenweb.org)

Maroc Diplomatique – Chauconin-Neufmontiers : Une stèle en hommage aux combattants marocains (maroc-diplomatique.net)

Guide Michelin des champs de bataille 1914-1918 – La Marne et la Champagne, livre en français, Editions Michelin, 2014.
Livre disponible sur le site Decitre.fr.
Livre disponible sur le site Amazon.fr.

Pour vous rendre sur le site …

Le monument aux morts 1914-1918 de Neufmontiers est situé sur la commune de Chauconin-Neufmontiers en bordure de la rue Charles Péguy, plus précisément à hauteur du n°72, à proximité de l’église Saint-Barthélémy et derrière la nouvelle mairie. Vous n’aurez aucun problème pour garer votre véhicule que ce soit en face du monument aux morts ou sur le parking de la mairie de Chauconin-Neufmontiers.

Publié le

Tombes de soldats 14-18 au cimetière communal d’Iverny (77 – Seine-et-Marne)


Carré militaire dans le cimetière communal à Iverny
Tombes de militaires français, tués pendant la Grande Guerre, dans le cimetière communal d’Iverny – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Le cimetière communal d’Iverny …

Dans le cimetière d’Iverny, on trouve plusieurs sépultures de soldats tués pendant la Grande Guerre.

On y trouve notamment un monument funéraire en mémoire d’Adolphe Whitcomb, ancien conseiller général du département des Landes, lieutenant d’état
major à la 110ème Brigade d’Infanterie, tué par un obus allemand le 5 septembre 1914 à Iverny alors qu’il essayait de transmettre un ordre urgent au 231ème Régiment d’Infanterie de Melun.

Son corps reposa quelques jours dans le cimetière d’Iverny avant d’être rapatrié à Paris où il fut inhumé le 17 octobre 1914 au cimetière du Père-Lachaise dans le caveau familiale.


Photographie du tombeau d'Adolphe Whitcomb à Iverny (Seine-et-Marne)
Vue de face du tombeau d’Adolphe Whitcomb dans le cimetière d’Iverny – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Vue de profil du tombeau d'Adolphe Whitcomb au cimetière communal d'Yverny
Le tombeau d’Adolphe Whitcomb à Iverny photographié de profil – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Partie haute du tombeau d'Adolphe Whitcomb au cimetière communal d'Iverny
Les inscriptions gravées sur la partie haute du tombeau d’Adolphe Whitcomb au cimetière d’Yverny – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Sur le haut du monument funéraire d’Adolphe Whitcomb, on peut lire :
Ici / a reposé / ADOLPHE WHITCOMB / Conseiller Général des Landes / Lieutenant de réserve à l’état-major / De la 110ème brigade d’infanterie / Tombé glorieusement au combat d’Iverny / Décoré de la croix de guerre / Cité à l’ordre de la Brigade / Officier plein d’allant et d’un dévouement absolu / A été tué le 5 septembre 1914 / Portant un ordre sous un feu d’une extrême violence / AUX VAINQUEURS DE LA MARNE / LA RECONNAISSANCE IMMORTELLE /
DE LA PATRIE ».


Détails de l'inscription gravée sur le socle du tombeau d'Adolphe Whitcomb au cimetière d'Iverny
Une inscription est également gravée sur le socle du tombeau d’Adolphe Whitcomb au cimetière d’Iverny – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Sur le socle du monument funéraire d’Adolphe Whitcomb, on peut lire :
Ils seront comme des héros / foulant dans la bataille / la boue des chemins ils combattront / parce que l’éternel sera avec eux / Zacharie X.5 / Heureux ceux qui procurent la paix / car ils seront appelés fils de Dieu / St Mathieu II.9″.


Cimetière du Père-Lachaise - Paris - Chapelle funéraire de la famille Whitcomb - Photo : Pierre-Yves Beaudouin
Chapelle funéraire de la famille Whitcomb au Père-Lachaise à Paris – (Photo © 2014 Pierre-Yves Beaudouin / Wikimedia Commons / CC BY-SA 4.0).

Le corps d’Adolphe Whitcomb repose dans la chapelle funéraire familiale au cimetière du Père-Lachaise à Paris. Cette chapelle fut construite d’après les plans de l’architecte Louis Salvan. Elle se situe dans la Division 91, avenue Aguado, ligne 1, numéro de concession : 20-1889.

On trouve dans cette chapelle plusieurs plaques funéraires et notamment celle dédiée à Adolphe Whitcomb sur laquelle on peut lire :
Adolphe WHITCOMB, Conseiller Général des Landes, Lieutenant de réserve d’Etat-Major, né à Paris le 23 février 1880, mort glorieusement le 5 septembre 1914 à Iverny (Bataille de la Marne). Inhumé le 17 octobre 1914. Ne crains point / Car je suis / Avec toi… »


Léon Tétard (1892-1915), mort pour la France, tombe dans le cimetière d'Iverny (77)
Tombe d’André Tétard dont le frère est mort pour la France en 1915, un hommage lui est rendu sur l’inscription qui est gravée sur la stèle funéraire – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Sépulture d’André Tétard, sur laquelle on peut lire l’inscription suivante :
Ici repose / André Tétard / 1899-1925 / A la mémoire / de Léon Tétard / Mort pour la France / 1892 – 1915 / Regrets ».

Le corps de son frère, Léon, disparu le 4 août 1915 à Schratzmaennele (68), n’a pas été rapatrié à Iverny mais il est tout de même cité sur l’inscription funéraire afin de lui rendre un ultime hommage.


Sépulture de Lucien Gobert à Yverny, mort au champ d'honneur le 21 juillet 1918 à l'âge de 19 ans
Tombe de Lucien Gobert au cimetière communal d’Yverny, mort pour la France le 21 juillet 1918 – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Sépulture de Lucien Gobert, sur laquelle on peut lire l’inscription suivante :
Ici repose / Lucien GOBERT / mort au champ d’honneur / le 21 juillet 1918 / à l’âge de 19 ans / regretté de toute sa / famille ».

Dans ce cimetière se trouve d’autres tombes de soldats morts pendant la Grande Guerre mais les plaques ou les inscriptions étant presque illisibles, je ne peux vous les présenter dignement dans cet article. Parmi celles-ci, il y a notamment la sépulture de Maurice Bonnard, né le 26 octobre 1890 à Crépy-en-Valois. Il fut tué à Charny, une commune éloignée de seulement quelques kilomètres d’Iverny, le 5 septembre 1914.

Sources …

Mémoriaux de Seine-et-Marne – Iverny – Le cimetière (monuments77.jimdo.com/m%C3%A9moriaux-par-commune/g-h-i-j-k/iverny2/)

Grave of Whitcomb (Père-Lachaise, division 91) – Le cimetière (commons.wikimedia.org)

Guide Michelin des champs de bataille 1914-1918 – La Marne et la Champagne, livre en français, Editions Michelin, 2014.
Livre disponible sur le site Decitre.fr.
Livre disponible sur le site Amazon.fr.

Pour vous rendre sur le site …

Le cimetière communal de la commune d’Iverny est situé en bordure de la D27, à la sortie Nord-Ouest du village lorsque l’on prend la direction de « Le Plessis-L’Evêque ». On peut garer facilement et gratuitement son véhicule juste devant le cimetière.

Publié le

Monuments aux morts 1914-1918 à Iverny (77 – Seine-et-Marne)


Monuments aux morts 1914-1918 d'Iverny
Monuments aux morts 1914-1918 d’Iverny – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Le monuments aux morts d’Iverny …

Sur le monument aux morts sont inscrits les noms des hommes de la commune morts pour la France pendant la première et la seconde guerre mondiale mais aussi ceux des soldats français qui ont été tués le 5 septembre 1914 sur la commune d’Iverny au premier jour de la bataille de la Marne.
Le monument est orné de palmes et d’une représentation de la croix de guerre qui lui fut décernée pour une citation à l’ordre de l’armée.


La partie haute du monuments aux morts d'Iverny, côté rue de Meaux (D27)
La partie haute du monuments aux morts d’Iverny, côté rue de Meaux (D27) – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Liste des hommes de la commune d'Iverny morts pour la France pendant la Grande Guerre
Liste des hommes de la commune d'Iverny morts pour la France pendant la Grande Guerre – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Sur le haut du monument côté rue de meaux, on peut lire :
Iverny / A / Ses / Enfants / Morts / Pour / La France / 1914-1918″.

Sur le socle côté rue de Meaux, on peut lire :
NOËL Gaston / GUERLOT Léon / LAROUSSE Louis / ROBERT Octave / TETARD Léon / HEBERT Raymond / AUBERT Emile / COLLETIER Louis / ROBERT Homère / GOBERT Lucien / WATTIN Georges / COILLOT Louis ».


Liste des héros de la Marne, tués aux combats d'Iverny, le 5 septembre 1914
Sur l’un des socles du monuments aux morts se trouve la liste des « héros de la Marne », tués aux combats d’Iverny, le 5 septembre 1914 – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Sur le haut du monument côté rue de meaux, on peut lire :
Iverny / A / Ses / Enfants / Morts / Pour / La France / 1914-1918″.

Sur le socle côté Est, on peut lire :
Aux Héros de La Marne / Combat d’Iverny – 5 septembre 1914 / Capitaine MICHEL / Lieutenant Adolphe WITCOMB / BONNARD Maurice / CHENOST Alphonse / FORTHOFFER Lucien / LEOUES René / CLAUSIER René / LAPIED Emile Albert / 18 inconnus ».

En septembre 1914, sur la commune d’Iverny fut retrouvé les corps de 26 combattants dont 18 n’ont pas pu être identifiés. Certains soldats ont été enterrés dans le cimetière de la commune.

Pour vous rendre sur le site …

Le monument aux morts 1914-1918 de la commune d’Iverny se situe au croisement de la D27 (Rue de Meaux) et de la rue du Tillet.

Publié le

Eglise Saint-Martin à Iverny (77 – Seine-et-Marne)


L'église Saint-Martin d'Iverny photographiée depuis la rue du Bordeau et devant l'ancienne mairie
L’église Saint-Martin d’Iverny photographiée depuis la rue du Bordeau et devant l’ancienne mairie – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

L’église Saint-Martin d’Iverny …

L’église Saint-Martin d’Iverny, témoin le 5 septembre 1914 des premiers combats de la bataille de l’Ourcq, construite lors des XIIe et XIIème siècles, reconstruite au XVIème siècle, contient une cloche, une statue de la « Vierge à l’Enfant » classés au titre d’objet. (Source : fr.wikipedia.org)


La façade d'entrée et le clocher de l'église Saint-Martin d'Iverny
La façade d’entrée et le clocher de l’église Saint-Martin d’Iverny – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Côté Sud de l'église Saint-Martin d'Iverny
Côté Sud de l’église Saint-Martin d’Iverny – (Photo © 2017 Eric Le Maître)..

Le 5 septembre 1914, Iverny est la cible des artilleurs allemands et reçoit les premiers obus de la bataille de l’Ourcq. Le village sera plus tard décoré de la croix de guerre pour une citation à l’ordre de l’armée.

Sur un pilier à gauche en entrant dans l’église, on remarque deux plaques de marbre blanc sur les lesquelles ont été inscrit les noms des officiers et des soldats tués à Yverny le 5 septembre 1914 et des habitants de la commune d’Iverny tués pendant la Grande Guerre.

Sources …

Iverny (Seine-et-Marne) (fr.wikipedia.org)

Eglise St Martin d’Iverny (histoireclaye77.org)

Pour vous rendre sur le site …

L’église Saint-Martin est situé au numéro 15 de la rue du Bordeau à Iverny. Un parking gratuit est situé devant le parvis de l’église, il s’agit du parking de la nouvelle mairie.

Publié le

Monument aux héros de la Marne à Iverny (77 – Seine-et-Marne)


Le monument aux héros de la Marne à Iverny
Vue d’ensemble du monument aux héros de la Marne à Iverny – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Le monument aux héros de la Marne …

Ce monument évoque le courage des soldats français qui ont combattu lors de la bataille la Marne en septembre 1914. Il est érigé à l’endroit exact où fut touché mortellement le lieutenant Adolphe Withcomb, fauché en plein galop alors qu’il avait été chargé de porter à un bataillon du 231ème RI de Melun l’ordre de venir soutenir les soldats du 276ème RI, lancés dans une attaque à découvert très mal engagée.


Le monument en mémoire des héros de la Marne à Iverny
Une vue plus rapprochée du monument d’Iverny – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Gros plan sur l'inscription de la plaque commémorative du monument d'Iverny
Gros plan sur l’inscription de la plaque commémorative du monument d’Iverny – (Photo © 2017 Eric Le Maître)..

Sur une plaque apposée sur le socle du monument, on peut lire l’inscription suivante :
Ordre du jour du général Joffre / « Il faut coûte que coûte garder le / terrain conquis et se faire tuer sur place / plutôt que de reculer  » / Aux héros de la Marne / La reconnaissance immortelle de la patrie. / Albert de Mun. »


Détails de la partie haute du monument aux héros de la Marne à Iverny
Détails de la partie haute du monument aux héros de la Marne à Iverny – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Les inscriptions gravées sur la partie centrale du monument aux héros de la Marne à Iverny
Les inscriptions gravées sur la partie centrale du monument d’Iverny – (Photo © 2017 Eric Le Maître)..

Sur l’obélisque central du monument, on peut lire les inscriptions suivantes :
Combat d’Iverny / Victoire de la Marne. »

Sur la croix latine située au sommet du monument, on peut également lire :
5 septembre 1914″.

Source …

Guide Michelin des champs de bataille 1914-1918 – La Marne et la Champagne, livre en français, Editions Michelin, 2014.
Livre disponible sur le site Decitre.fr.
Livre disponible sur le site Amazon.fr.

Pour vous rendre sur le site …

Le monument aux héros de la Marne se situe au niveau du n°27 rue de Fresne à Iverny.

Publié le

Pupitre historique en mémoire de la brigade marocaine (Villeroy – 77 – Seine-et-Marne)


Pupitre historique n°4 "sur les traces de Charles Péguy" en mémoire de la brigade marocaine
Villeroy – Pupitre historique n°4 « sur les traces de Charles Péguy » en mémoire de la brigade marocaine – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

A propos de la brigade marocaine …

Pour son premier combat en France la brigade marocaine est chargée d’attaquer le village de Penchard et ses hauteurs. Pas moins de 1150 hommes hors de combat et 36000 cartouches seront utilisées par la brigade marocaine au cours de l’assaut sur Penchard.


Panorama du champ de bataille du 5 septembre 1914 en direction de Penchard et du bois du télégraphe que l'on aperçoit en arrière-plan au centre de la ligne d'horizon
Panorama du champ de bataille du 5 septembre 1914 en direction de Penchard et du bois du télégraphe que l’on aperçoit en arrière-plan au centre de la ligne d’horizon – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Au commencement de la Grande Guerre, la brigade marocaine commandée par le Général Ditte est composée de deux régiments de Chasseurs Indigènes à pied, regroupant 5 bataillons dirigés par des officiers français et surnommés Brigades de chasseurs indigènes. Durant ce conflit, 34.000 soldats marocains sont mobilisés sur tous les fronts, que ce soit en France ou en Orient. Pendant les premiers jours de la bataille de la Marne, les pertes sont extrêmement élevées en raison du manque d’instruction et d’expérience des combattants, sans oublier les erreurs au niveau de l’encadrement des troupes.

Composition de la brigade marocaine :
1er Régiment de Chasseurs Indigènes (colonel Touchard) :
– Chef du 3ème bataillon : Auroux ;
– Chef du 4ème bataillon : Fumey ;
– Chef du 5ème bataillon : Richard d’Ivry.
2ème Régiment de Chasseurs Indigènes (commandant Poeymireau) :
– Chef du 1er bataillon : Pellegrin ;
– Chef du 2ème bataillon : Clement.


Les tirailleurs marocains, illustration du pupitre n°4 sur les traces de Charles Péguy à Villeroy
Les tirailleurs marocains, illustration provenant du pupitre n°4 « sur les traces de Charles Péguy » à Villeroy – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Entre Villeroy et Neufmoutiers : marocains soignant avec sollicitude un blessé allemand : [photographie de presse] / Agence Meurisse
Entre Villeroy et Neufmoutiers : marocains soignant avec sollicitude un blessé allemand – (© photographie de presse / Agence Meurisse – Source : gallica.bnf.fr).

Sources …

Le site Internet de la commune de Villeroy (Seine-et-Marne) (www.villeroy77.fr)

Villeroy (Seine-et-Marne) (fr.wikipedia.org)

La Brigade marocaine et la bataille de la Marne (archives.seine-et-marne.fr)

Livre(s) sur le sujet …

La Brigade marocaine, septembre 1914, une meurtrière odyssée, livre en français, Daniel Clément, Editions Musée 14-18 de Villeroy, 2015.
Livre disponible sur le site Decitre.fr.
Livre disponible sur le site Amazon.fr.

Pour vous rendre sur le site …

Le pupitre n°4 « sur les traces de Charles Péguy » en mémoire de la brigade marocaine se situe en bordure de l’allée des Tillets sur la commune de Villeroy. Vous pouvez stationner gratuitement à proximité du puits de Puisieux puis continuer à pied en prenant le petit chemin de terre qui longe le champ sur le quel se trouve le puit.

Publié le

Eglise Saint-Pierre-et-Saint-Denis et son pupitre « sur les traces de Charles Péguy » (Villeroy – 77 – Seine-et-Marne)


Façade de l'église Saint-Pierre-et-Saint-Denis
La façade d’entrée de l’église Saint-Pierre-et-Saint-Denis côté rue Saint-Pierre à Villeroy – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

A propos de l’église de Villeroy …

Eglise construite sans doute au XVème siècle et largement remaniée au cours des XVIème et XVIIème siècles. Plusieurs restaurations sont inscrites dans la pierre 1657, 1817 et 1993.

Église à la collation du prieur de Sainte-Céline de Meaux, édifice rural à trois nefs voûtées d’ogives ; retable de maître-autel 17ème, le Christ et la Samaritaine tableau 18ème.


Pupitre devant l'église du parcours historique sur les traces de Charles Péguy
Pupitre devant l’église du parcours historique sur les traces de Charles Péguy – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Lors des combats de septembre 1914, c’est dans l’église de Villeroy que furent donnés les premiers soins aux blessés français. A l’intérieur de l’église, les médecins opèrent très souvent sur l’autel et sans anesthésie.


L'église Saint-Pierre-et-Saint-Denis en juin 2017
L’église Saint-Pierre-et-Saint-Denis de nos jours – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

L'église Saint-Pierre-et-Saint-Denis au début du XXème siècle
L’église Saint-Pierre-et-Saint-Denis au début du XXème siècle – (Photo © 2017 Eric Le Maître).

Sources …

Le site Internet de la commune de Villeroy (Seine-et-Marne) (www.villeroy77.fr)

Villeroy (Seine-et-Marne) (fr.wikipedia.org)

Eglise Saint-Pierre-Saint-Denis à Villeroy (Seine-et-Marne) (www.patrimoine-religieux.fr)

Eglise de Villeroy (www.histoireclaye77.org)

Pour vous rendre sur le site …

L’église Saint-Pierre-et-Saint-Denis de Villeroy est situé au 4 rue Saint-Pierre, juste à côté de la mairie. Vous pouvez stationner gratuitement devant la mairie.