Publié par 6 commentaires

Cimetière Militaire Américain Oise-Aisne (Seringes-et-Nesles – 02 – Aisne)

Quelques photos du lieu …

A propos du cimetière …

Le cimetière américain de Oise-Aisne est le deuxième (en terme de nombre de sépultures) des cimetières militaires de la Première Guerre mondiale en Europe.

Dans cette nécropole reposent les corps de 6.012 victimes de guerre des Etats-Unis d’Amérique, tombées au cours de la Première Guerre mondiale. La plupart périrent au cours des combats dans les environs, au nord de la rivière (l’Aisne) et au-delà. De plus, les noms de 241 soldats dont les corps ne furent pas retrouvés ou identifiés sont inscrits sur les murs de la chapelle. Une rosette en bronze est apposée près des noms des disparus dont les corps furent retrouvés ultérieurement et 597 stèles indiquent les tombes de soldats « inconnus ».


Des pierres tombales et le mémorial du cimetière américain Oise-Aisne
Alignement de pierres tombales et en arrière-plan le mémorial du cimetière américain Oise-Aisne à Seringes-et-Nesles – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

La construction et l’entretien du cimetière, d’une superficie de plus de 15 hectares, sont sous la responsabilité de la Commission des monuments de guerre américains, une agence gouvernementale des Etats-Unis.

La libre disposition du terrain a été gracieusement concédée, à perpétuité, par le peuple français.


Tombe d'un caporal américain au cimetière américain Oise-Aisne
Sépulture de Jackson R. Tardy, caporal au 38e Infantery 3e Division, tué le 23 juillet 1918 – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Une stèle de marbre blanc désigne chaque tombe, une étoile de David pour les combattants de confession israélite et une croix latine pour tous les autres.


Le cimetière américain Oise-Aisne vu depuis le mémorial
Le cimetière américain Oise-Aisne vu depuis le mémorial – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Le poète américain Joyce Kilmer, tué le 30 juillet 1918 à l’âge de 31 ans par un sniper allemand d’une balle dans la tête, est enterré dans le cimetière américain Oise-Aisne. La République française lui décerna la Croix de guerre à titre posthume.


Le poète américain Joyce kilmer en 1918
Le poète américain Joyce kilmer en tenue de sergent du 165e régiment d’infanterie en 1918 – (Source : Wikimedia Commons).

Sources …

Cimetière militaire américain Oise-Aisne de Seringes-et-Nesles : (fr.wikipedia.org)

Pour en savoir davantage sur le poète américain Joyce Kilmer : (fr.wikipedia.org) et (en.wikipedia.org)

Liens utiles …

Site officiel du Cimetière militaire américain Oise-Aisne de Seringes-et-Nesles

Pour vous rendre sur le site…

Depuis Château-Thierry, prenez la D1 en direction de Soissons puis la D4 en direction de Bézu-Saint-Germain. A Bézu, prenez la direction d’Epieds par la D4 puis par la D967. A Epieds, prenez la direction de Beauvardes par la D967. A Beauvardes, prenez la direction de Fère-en-Tardenois toujours par la D967. A Fère, prenez la D2 en direction de Seringes-et-Nesles. Au croisement avec la D795 prenez la direction Nesles toujours par la D2. Le cimetière américain est à environ 900 mètres de ce croisement. Entrée libre et parking gratuit.

Informations pratiques …

Adresse : Oise Aisne American Cemetery – Chemin départemental 2 – 02130 – Seringes-et-Nesles

Téléphone : 03.23.82.21.81

Fax : 03.23.82.53.30

Email : oise-aisne@abmc.gov

Heures d’ouverture : 9h00 à 17h00 tous les jours sauf le 1er janvier.

Publié par 11 commentaires

Le Cimetière Américain Aisne-Marne (Belleau – 02 – Aisne)

Quelques photos du lieu …

A propos du cimetière …

Le cimetière américain Aisne-Marne est situé au pied de la colline sur laquelle se dresse le bois Belleau, où nombre de ceux qui sont inhumés dans le cimetière ont perdu la vie. Ici reposent les corps de 2.289 victimes de guerre des Etats-Unis d’Amérique, tombées au cours de la Première Guerre Mondiale. La plupart ont trouvé la mort durant l’été 1918, lors des combats du Bois Belleau, ainsi que dans la vallée de la Marne.

De plus, les noms de 1.060 soldats dont les corps ne furent pas retrouvés ou identifiés sont inscrits sur les murs de la chapelle. Une rosette en bronze est apposée près des noms des disparus dont les corps furent retrouvés ultérieurement et 251 stèles indiquent les tombes de soldats « inconnus ».


La Chapelle du cimetière américaine Aisne-Marne à Belleau
La Chapelle du cimetière américain Aisne-Marne à Belleau – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

La construction et l’entretien de cette nécropole, d’une superficie de plus de 17 hectares, sont sous la responsabilité de la Commission des monuments de guerre américains, une agence gouvernementale des Etats-Unis d’Amérique. La libre disposition du terrain a été gracieusement concédée, à perpétuité, par le peuple français.


Le drapeau américain flotte au dessus des sépultures de soldats tombés en 1918

Le drapeau américain flotte au dessus des sépultures de soldats tombés en 1918 – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Après la Première Guerre Mondiale, la Commission des monuments de guerre américains érigea une chapelle du souvenir dans chacun des huit cimetières militaires américains en Europe, ainsi que onze monuments commémoratifs sur les champs de bataille. Le monument de Château-Thierry est situé à 7,2 km à l’Est, au sommet de la colline surplombant Château-Thierry; le monument du Bois Belleau est adjacent au cimetière, derrière la chapelle commémorative.


Le cimetière américain du bois Belleau en 1920

Le cimetière américain du bois Belleau en 1920 – (Source : gallica.bnf.fr).

A l’issue de la Deuxième Guerre Mondiale, quatorze cimetières militaires américains furent aménagés en terre étrangère. Chacun comprend un mémorial où des cartes retracent les faits d’armes des Forces Armées des Etats-Unis d’Amérique dans cette région.

Les sépultures des cimetières des Première et Deuxième Guerres mondiales représentent approximativement 39 % des sépultures initiales. Les dépouilles mortelles des autres victimes furent rapatriées à la demande de leurs proches. Une stèle de marbre blanc désigne chaque tombe : une étoile de David pour les combattants de confession israélite et une croix latine pour tous les autres. Les noms des soldats portés disparus qui périrent dans la région sont inscrits dans chacun des cimetières.


Sépulture à Belleau du lieutenant Weeden E. Osborne, tué le 6 juin 1918, il reçut la médaille d 'honneur à titre posthume.

Sépulture au cimetière de Belleau du lieutenant Weeden E. Osborne, tué le 6 juin 1918 et décoré de la médaille d’honneur à titre posthume – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

La Commission des monuments de guerre américains a également la charge de deux cimetières en Amérique Latine, dernières demeures des Américains tués pendant la guerre de 1847 et de ceux qui participèrent à la construction et à l’exploitation du canal de Panama.

Un conservateur de nationalité américaine dirige chaque cimetière. Un personnel anglophone est disponible pour informer et assister les visiteurs durant les heures d’ouverture.


Visitez le champ de bataille du bois de Belleau grâce à notre guide 14-18

Image de la couverture du guide du champ de bataille du bois de Belleau juin 1918

23 lieux de mémoire ou monuments à découvrir, 2 cartes et 9 plans en couleur, 25 photographies, 1 fichier PDF à télécharger de 16 pages en couleur aux dimensions A4, exclusivité guerre1914-1918.fr – Prix : 3,85 €.
Moyens de paiement disponibles : Paypal et carte bancaire, chèque et virement bancaire.


Pour vous rendre sur le site …

Depuis Château-Thierry, prendre la D1003 (avenue de Paris) en direction de Meaux et de la Ferté-sous-Jouarre. Devant l’entrée du monument américain de la cote 204, prendre la D9 à droite en direction de Belleau. L’entrée du cimetière américain Aisne-Marne se situe en face de l’église du village de Belleau. L’entrée, le parking et la visite sans guide sont gratuits. Les visites guidées sur réservation sont également gratuites.

Informations pratiques …

Adresse : Cimetière Américain Aisne-Marne – 02400 – Belleau

Téléphone : 03.23.70.70.90

Fax : 03.23.70.70.94

Email : aisne-marne@abmc.gov

Heures d’ouverture : Ouvert tous les jours de 9h00 à 17h00

Jours de fermeture : Les 25 décembre et 1er janvier