Publié le

Nécropole Nationale de la 28ème Brigade à Souain-Perthes-lès-Hurlus (51 – Marne)

Quelques photos du lieu …

A propos de la nécropole nationale de la 28ème brigade …

Cette nécropole est d’une superficie de 3.340 m². Les corps de 147 militaires français tués pendant la Grande Guerre y sont inhumés.

Le projet de ce monument est l’oeuvre du père Doncoeur aumônier militaire des 35ème et 42ème régiments d’infanterie de Belfort.

Le site est aménagé juste après la guerre par des vétérans de la 28ème brigade, des prisonniers de guerre autrichiens ainsi que des travailleurs indochinois. Il fut inauguré le 25 septembre 1919, tout juste quatre ans après l’offensive de 1915.


Deux cercles de stèles entourent le calvaire au centre de La Nécropole Nationale de Souain 28ème Brigade
Le calvaire et le deux cercles de stèles – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Deux cercles de stèles de pierre entourent le calvaire de la ferme des Wacques.

Le site comporte au total 179 stèles.


42ème RI à ses camarades des 44 et 63ème RI
Photographie de l’une des stèles en forme de croix de la ligne intérieur de stèles avec les noms gravés des soldats tués au combat appartenant au 44 et au 63 R.I. – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Stèle portant l'inscription : 42 / le sergent / J - Guichard
Une stèle de la ligne extérieur portant l’inscription : « 42 / le sergent / J – Guichard » – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Carte postale ancienne du monument élevé à la côte 160 et à la mémoire des morts de la 28ème brigade près de la ferme des Wacques
Carte postale ancienne du monument élevé à la côte 160 et à la mémoire des morts de la 28ème brigade près de la ferme des Wacques – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Sur le calvaire on peut lire l’inscription suivante :
Calvaire érigé / par le R. P. Doncoeur S. J. / aumônier de la 28e Brigade / Que les jeunes générations / se souviennent du / sacrifice de leurs aînés ».


Monument aux morts du 44ème régiment d’infanterie
Le Monument aux morts du 44ème régiment d’infanterie – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

A propos Monument aux morts du 44ème régiment d’infanterie :
Ce monument honorifique en souvenir des 480 officiers et soldats tombés entre le 11 août et le 26 septembre 1915, a été intégré le 10 septembre 1985 au site de la Nécropole Nationale de la 28e Brigade (appelée également « de la Ferme des Wacques » ou « cimetière du Père Doncoeur »).

Le monument est achevé dès la fin du mois de décembre 1915 et érigé (à l’origine) dans les champs situés à l’extrême Est de la commune de Saint-Hilaire-le-Grand.


Monument aux morts du 60ème régiment d’infanterie
Le Monument aux morts du 60ème régiment d’infanterie – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

A propos du Monument aux morts du 60ème régiment d’infanterie :
Tout comme le monument aux mort du 44e RI, ce monument fut érigé à l’origine (en 1915) dans les champs dans la partie Est de la commune de Saint-Hilaire-le-Grand puis déplacé vers la nécropole nationale de Souain 28e Brigade, le 10 septembre 1985. Le 60ème régiment d’infanterie appartenait à la 27ème brigade.

Sources …

Nécropole nationale de la 28ème brigade (www.marne14-18.fr)

La nécropole nationale « La Ferme des Wacques – 28e Brigade » (www.cndp.fr)

Lien utile …

Liste des soldats français inhumés dans ce cimetière.

Pour vous rendre sur le site …

La Nécropole Nationale de Souain 28e Brigade (La Ferme des Wacques) est située au beau milieu des champs, en haut d’une colline, à environ 1,5 km de la D19 reliant Souain-Perthes-lès-Hurlus à Saint-Hilaire-le-Grand. On y accède à travers champs par un chemin de terre en suivant un panneau indiquant : « Cimetière militaire de la 28e brigade ».

3 réflexions au sujet de « Nécropole Nationale de la 28ème Brigade à Souain-Perthes-lès-Hurlus (51 – Marne) »

  1. Bonjour, Je me suis rendu il y a 3 ou 4 ans au cimetière de la 28° brigade.Monument Doncoeur. J’ai remarqué désagréablement que le paysan mitoyen raz au plus près des tombes. De vielles cartes postales montre que l’espace était plus large.On doit être loin des 3340 m2; Et je dirais que l’entretien des lieux laisse à désirer. Peu faire mieux.
    A qui s’adresser pour remettre de l’ordre ?
    C’est hommes sont tombés en Septembre 1915.

    Cordialement.

    Le petit fils du Lt Boulay Alexis.

    1. Bonjour,
      Pour l’entretien des nécropoles il faut s’adresser à l’ONAC du département concerné.

  2. Bonjour, je suis à la recherche de la tombe mon grand oncle LEON NOTHISSEN mort à Souain ou Souain-Perthes-les-Hurlus le 25/09/1915
    Pourriez vous m’indiquer s’il est inhumé dans votre nécropole , Par avance mille merci

    Jean-louis vautrin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *