Publié le

La chapelle orthodoxe et le cimetière militaire russe de Saint-Hilaire-le-Grand (51600 – Marne)

Quelques photos du lieu …

Le Corps expéditionnaire russe en France 1916-1918 …

En application de la convention militaire de réciprocité de l’alliance franco-russe, le tsar Nicolas II lance en août 1914 une offensive en Prusse orientale. Cette initiative s’avère désastreuse pour la Russie mais oblige l’Etat-Major allemand à retirer une partie de ses troupes du front occidental, non sans conséquence sur l’issue de la bataille de la Marne.

En 1916 à la demande du gouvernement français, la Russie envoie en France un corps expéditionnaire de 40.000 hommes répartis en 4 brigades. Deux rejoindront l’Armée d’Orient à Salonique, les deux autres seront engagées en Champagne et se distingueront près d’Aubérive, au fort de la Pompelle ainsi qu’au nord de Reims.

Au moment de la révolution d’octobre 1917, les brigades ses désagrègent et sont retirées du front. Les officiers et des volontaires forment alors une « Légion russe pour l’honneur » et continuent de se battre jusqu’à l’armistice sous uniforme français au sein de la Division marocaine, forçant l’admiration. De 1916 à 1918 les pertes ont été de 4.000 tués, 1.000 d’entre eux reposent dans la nécropole de Saint-Hilaire-le-Grand. Après la guerre les survivants, groupés en association, achètent en 1934 le terrain attenant au cimetière et y font édifier une chapelle dans le style « PSKOV-NOVGOROD » du 15ème siècle, oeuvre de l’architecte Russe Benois, descendant d’émigrés français protestants. L’intérieur a été décoré dans le respect de la plus pure tradition iconographique.

L’association du souvenir du corps expéditionnaire russe en France perpétue la mémoire de ces soldats restés fidèles à leur serment. Elle organise chaque année de la Pencôte un pèlerinage auquel participent, en présence des autorités françaises civiles ete militaires, de nombreuses associations patriotiques et formations de jeunes : Vitiaz, Scouts, Eclaireurs et Sokols.


Plaque commémorative en mémoire des soldats russes tombés sur le sol de France entre 1916 et 1918
Plaque commémorative en mémoire des soldats russes tombés sur le sol de France entre 1916 et 1918 – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Le nouveau monument inauguré le 12 juin 2011
Le nouveau monument aux morts inauguré le 12 juin 2011 – (Source : www.defense.gouv.fr).

L’inauguration de ce nouveau monument aux morts intervient dans le cadre du pèlerinage annuel organisé par l’association du souvenir du corps expéditionnaire russe en France (1916-1918). La restauration du monument a bénéficié du soutien du ministère de la Défense et des Anciens combattants (SGA/DMPA).


Sépulture de Martchenko Ievdokim du 3e RI.
La sépulture de Martchenko Ievdokim du 3e RI tué le 26 juillet 1916 – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Le cimetière contient les corps de 915 soldats russes tués pendant la Grande Guerre, 489 en tombes individuelles et 426 répartis dans deux ossuaires.

On y trouve également la sépulture d’un sous-lieutenant russe du 23e R.M.V.E. mort pour la France le 8 juin 1940.


Ossuaire n°1 du cimetière militaire russe de Saint-Hilaire-le-Grand
L’ossuaire n°1 du cimetière militaire russe de Saint-Hilaire-le-Grand contient les restes de 373 soldats russes inconnus – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Ossuaire n°2 du cimetière militaire russe de Saint-Hilaire-le-Grand
L’ossuaire n°2 du cimetière militaire russe de Saint-Hilaire-le-Grand contient les restes de 53 soldats russes inconnus – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

La chapelle orthodoxe édifiée en 1937 à proximité du cimetière militaire porte l’inscription suivante sur sa façade :
Aux soldats russes / morts au champ d’honneur / en France / 1916-1918″.

Cette chapelle est l’oeuvre de l’architecte Russe Albert Alexandrovitch Benois.


La chapelle orthodoxe photographiée depuis le cimetière militaire russe de Saint-Hilaire-le-Grand
La chapelle orthodoxe photographiée depuis le cimetière militaire russe de Saint-Hilaire-le-Grand – (Photo © 2007 Eric Le Maître).

Aspect du cimetière russe de Saint-Hilaire-le-Grand dans les années 1920
Aspect du cimetière russe de Saint-Hilaire-le-Grand dans les années 1920 – (Source : centenaire.org).

Sources …

Saint-Hilaire-le-Grand (fr.wikipedia.org)

12 juin 2011 : inauguration au cimetière militaire de Saint-Hilaire-le-Grand (www.defense.gouv.fr)

La construction de la Mémoire des brigades spéciales russes en France. Le cimetière et l’église de Saint-Hilaire-le-Grand (centenaire.org)

Lien utile …

Association du souvenir du corps expéditionnaire russe en France.

Pour vous rendre sur le site …

Le cimetière est situé au lieu-dit « L’Espérance » sur la commune de Saint-Hilaire-le-Grand, en bordure de la D21 (cette route relie Auberive à Mourmelon-le-Grand).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *